[Zombicide] Here come a new challenger

Salutations noble voyageur du web,

Voici venir un nouveau survivant pour le jeu Zombicide. A l’inverse des autres personnages de la gamme, il n’a pas de version « zombivant » à l’heure actuelle (de toute façon très peu de gens les utilisent à ce que je comprends).

Le Geek est donc une figurine promotionnelle vendue par un de mes sites préféré, le GangeekStyle. La recette des ventes servira à promouvoir le site et à organiser des nouveaux concours et financer leurs récompenses. Comme j’ai eu un coup de coeur pour la version peinte proposée sur le site, j’ai pris l’option « figurine peinte ».

Voici donc ce que j’ai reçu par la poste (comme d’hab, désolé pour la qualité de la photo!) :

Le Geek surveille la zone
Merci à Fawzi pour son super travail et bientôt le geek écumera la ville de Zombicide, ou un autre univers, à la poursuite de quelques vils à occire.

Enfin, je vous mets la campagne dessinée qui annonce le personnage.

geek_annonce

A bientôt sur une table de jeu !

Publicités

Un point sur le Faucon Millenium

Salutation noble voyageur du web, 

Avec le nouveau colis qui est arrivé, il est temps pour moi de faire un point sur le Faucon Millenium. Pour rappel, il s’agit d’une maquette DeAgostini diffusée périodiquement de manière hebdomadaire par Altaya. En tant qu’abonné, je reçois mon colis toutes les 6 semaines. Non je ne compte pas arrêter la collection mais à défaut d’être productif, je vais meubler.

1. Les magasines

J’ai reçu cette semaine, mon colis numéro 8 nommé « Colis 7 ». C’est normal dans l’anormalité. En effet, je suis abonné depuis le numero 2. Or le numero 2 faisant parti du colis 1, je ne l’ai pas reçu tout seul mais dans le carton du colis 2 appelé colis 1. Le colis 3 était mon colis 2 etc… L’essentiel étant que j’eusse les bons numéros de magasine, peut m’importe le numero du colis. J’ai donc en ma possession les numéros 1 à 37, soit le premier tiers de ma collection achevé.

Je ne vais pas mettre une photo de la pile des fascicules, ça ne sert à rien ici. 

Avec le numero 20, en France, nous avions reçu le poster de la taille finale de l’engin. Comme on peut s’en douter, le bidule sera grand, très grand… Mais je vais pouvoir commencer à envisager son environnement d’exposition. 

poster de la maquette en taille reelle avec le 4eme telephone de la marque à la pomme en guise de comparaison

En 37 numéros, la maquette est bien entamée. 2 parties sont complètes : la soute et les couloirs d’une part et le cockpit de l’autre. La partie inférieure de la partie ronde centrale de la carrosserie est quasiment finie et la rampe est en cours d’assemblage. Les 2 derniers tiers sont destinés à assembler la partie supérieure, les mandibules et la partie électrique.

2. Les modifications

Certaines parties sont sujettes à l’expression de la créativité du fauconnier (ainsi que se nomment en francais les falcon builders). 

Pour ma part, j’ai choisi de laisser le cockpit dans son état originel (pour l’instant) à l’exception d’un peu de peinture décorative ou sur l’autocollant pour les lumières.

Pour la carrosserie, pour l’instant rien de particulier est envisagé (à part peut être changer les aérations du moteur à l’arrière.

Pour la soute et les couloirs, je compte personnaliser un maximum sans forcément être « screen accurate » (c’est à dire identique en tout point à la version dans les films). En effet, dans le film les maquettes utilisées ne laissent pas voir l’intérieur et en fonction des films et des scènes, certains détails changent.

  • Les couloirs : je me suis procuré le kit Paragrafix afin de placer les lumières sous le plancher et de rajouter des interrupteurs ou des lumières sur les murs.
  • Les tourelles : là aussi, je vais utiliser un kit Parafix. Celui-ci contient de quoi réaliser les murs des 2 tourelles (une sur la carrosserie supérieure et une sur la carrosserie inférieure)

Voilà 2 fois que je parle d’un kit Paragrafix mais je doute fort que tous les lecteurs connaissent. Voici donc une petite présentation : Paragrafix est une petite boîte nord-américaine spécialisée dans la réalisation, la production et la diffusion de plaques métalliques fines photo-découpées au laser contenant des éléments pour améliorer les maquettes des sciences fictions, d’éléments d’électroniques ou de parties en plastiques voire en résine. Pour améliorer le Faucon, je me suis orienté vers les photo-découpes. Sur chacune sont percés des trous pour laisser passer de la fibre optique qui servira à éclairer l’intérieur du bidule. De plus, des autocollants spécifiques sont fournis avec les éléments.

Pour avoir une idee du rendu final, et parce que mes kits sont encore sous leur emballage d’origine, je vous propose de visualiser cette page en cliquant ICI.

Une autre source de modifications destinées au Faucon est le site Shapeways.com. Celui-ci propose des éléments destinés à suppléer ou à remplacer les éléments fournis par DeAgostini. Shapeways est un site qui met en relation des artistes qui réalisent des objets en 3D et des clients et permet à ses derniers de recevoir chez eux l’objet déjà imprimé.

Comme je présente ici les modifications envisagées dans la soute, je vais présenter seulement les éléments qui seront remplacés. Tout d’abord la première victime fut le sol. Le sol originel était un simple pavé gris grossier qui ressemblait à pas grand chose, la version shapeways de TonyRR (du pseudo de l’artiste proposant de nombreuses pièces visuellement interessantes pour le Faucon de DeAgostini) présente, outre des grille ouvertes lassant apparaître les puits dans lesquels les acteurs sont vus plusieurs fois dans la saga en train de réparer des éléments du moteur, également un sol visuellement plus correct que les grosses dalles initiales. 

La console de navigation fait également les frais de son manque de détails.

3. Les rajouts

Je me suis procuré sur le site Shapeways différents éléments qui ne sont pas présents sur le projet initial. Il s’agit d’éléments décoratifs tels que le casque de Luke, l’arbalète de Chewie ou encore des outils qui traînent dans la soute. Je me suis également procuré des caisses de marchandises qui rendent la soute plus vivante. Ces éléments seront collés sur des palettes afin de pouvoir éventuellement les déplacer.

Deux parties plus importantes sont absentes de la soute. Du côté de la banquette, il y a un grand vide là où normalement il y a un tableau de contrôle et surtout un gros tuyau qui meuble la décoration. Shapeways m’a permis de combler ce manque.

4. Les créations

Deux parties sont à créer soit même  pour rendre cette maquette plus vivantes. Les versions proposées sur le net de ces parties ne semblent pas compliquées à réaliser par mes petites mains potelées donc je me lancerais dans l’aventure (j’ai encore plus d’un an à attendre avant la fin de la réception des pièces. La première pièce que je vais créer est en fait une double pièce puisqu’il s’agit de 2 pièces annexes non prévues par le montage. 

La première est le local technique dans lequel Leia se tient dans une scène. Puisqu’on ne la voit presque pas dans le film, toutes les créations sont autorisées. 

Leia cachant la piece technique

La deuxième pièce est elle carrément pas vue dans le film. Prévue pour être située sous le bloc des piles, voisine de la soute il s’agit de la baie d’embarquement des marchandises. Je compte m’inspirer de ce qu’a réalisé un autre Fauconnier.

Plan proposé par le Fauconnier Mark

  

L’avantage de cette pièce est qu’elle me permettra d’aborder la création des pièces annexes sans contrainte et de reprendre tranquillement les pinceaux et la conception. Mais je ne suis pas encore sûr de l’insérer dans la maquette. En effet, j’envisage de la présenter plutôt comme un plateau de tournage … À voir.

La deuxième pièce qui sera créée est elle bien présente  dans tous les plans de la saga cinématographique où elle est sensée apparaître. Pour une raison que j’ignore, elle a été supprimée dans le modèle vendue par DeAgostini. Je la créerai donc moi-même : il s’agit du plan du mur situé juste au dessus de la console de navigation.

5. Habiter le Faucon

J’ai décider de rendre le Faucon Millenium habité par l’alliance rebelle. Han Solo, Chewie, C3PO et R2D2 sont d’ore et déjà prêts à déambuler dans celui-ci. 

Pour les représenter, j’ai choisi de piocher dans la gamme de figurines pour le jeu « Assaut sur l’empire » car les échelles me semblent compatibles. 

Viendront par la suite Leia, le vieux Ben Kenobi, Luke, Lando Calrissian… Mais chaque chose en sont temps.

6. Le diorama de présentation final

Vue la taille finale du machin, il serait bête de le faire finir au fond d’un carton dans une cave. J’hésite donc entre plusieurs visuel. Une chose est sûre, il s’agira d’un diorama présentant le faucon dans une table basse avec une partie supérieure ou 5 côtés en plexiglace. La scène présentera soit le Faucon dans le vide sidéral (le plus simple), soit en train d’attaquer l’etoile noire (assez facile il suffira d’imprimer des maps  proprement et de les coller sur le plexiglace pour donner  qu’il se prépare à lâcher sa boîte qui détruira l’objectif. Enfin le dernier projet, beaucoup plus ambitieux consiste à présenter une remise abandonnée  d’un plateau de cinéma avec d’autre maquettes de vehicules du 7eme art voire carrément une scène de la Guerre des Étoiles (Bespin ou Hott). Pour l’instant tel prophète chinois qui disait « pour atteindre le sommet de l’arbre, il faut viser le Soleil », je cherche encore les idées et je les dessinerai sur un papier ou en 3D une fois clarifiées…
Pas trop d’images cette fois-ci alors je me rattraperai sur un prochain message.
Et maintenant, il n’y a plus qu’a…